Edi Dubien

WORKSHOP

PARC CULTUREL
Domaine de Rentilly
1 rue de L’Étang
CS 20069 Bussy Saint Martin
77603 Marne la vallée cedex 3
20 MARS
Proposition pour le Parc Culturel de Rentilly Michel Chartier

Voyage solitaire ,

C’est le titre du tableau que j’ai choisi , qui a été réalisé pour l’exposition a la maison des arts de Malakoff , pour l’exposition , Voyage d’un animal sans mesure en 2017 .
Il est question de faire une oeuvre collective qui perdure et qui se construit petit a petit pendant toute la durée du work shop .
( autour de la nature , de l’enfance , l’identité sous toutes ses formes , transition et réparation )

Le visage de l’enfance , la rivière qui s’écoule .
j’ai pensé aller glaner dans cet immense parc des traces de la nature , aller chercher des émotions , des sensations , des élans , des voeux , des frissons .
feuilles, mousses , écorces , traces d’animaux , pierres, branches ,souches ,terre etc etc
faire des empreintes avec de la terre glaise et les retranscrire en plâtre , les restituer a la rivière , qui sera la suite du tableau au sol , l’empreinte peut être transformée pour lui donner une forme différente , il est question de vie , de désirs .

j’aimerai également que les intervenants modèlent simplement des petits animaux , lapins , hérissons , escargots , oiseaux , mais aussi oreilles de lapins , pattes de chiens , tout ce qui touche a la nature a l’enfance ,a leurs propres souvenirs, leurs émotions personnelles , de traces humaines , (empreintes de mains de pieds ) une sorte d’art populaire .
j’ai pensé également dessiner sur des petites feuilles de papiers des fleurs ou des animaux
Mais aussi y écrire des mots comme des souhaits ou des poèmes en forme de voeux ,
comme une rivière magique et réparatrice , ( ce que nous souhaitons pour l’humanité , témoignage d’amour )
Puisqu’il s’agit de vie , de transition et de réparation ,
il est question d’imaginer des assemblages possibles , aussi bien en empreintes ,
( cailloux bois ) branches escargots , mains feuilles ) .
recueillir des éléments de la nature dans le parc , ramassés au sol ,ou pas , sans abimer l’ écosystème bien entendu .
cette oeuvre collective a pour but d’imaginer ensemble un immense ex-voto

ev voto ( « objet placé dans un lieu vénéré en accomplissement d’un vœu ou en signe de reconnaissance ) (« faire un vœu »)

un ex voto a la nature , a l’enfance et a toutes formes d’identité dans ce monde .
pour du possible en partant de la rivière .